La Compagnie

Traditionnellement, la Compagnie Saints Pierre et Paul se compose de 5 pelotons et de leurs officiers qui défilent dans l’ordre  ci-dessous :

Le(s) Adjudant(s)

Les Adjudants

Les Adjudants

Ceux-ci sont les officiers sur lesquels repose l’organisation générale de la Saints Pierre et Paul et le respect des horaires.

Les Sapeurs

Les Sapeurs

Les Sapeurs

Le peloton des sapeurs, précédé de son sergent sapeur, de la cantinière et de son porte chapeau, est le premier peloton de la compagnie. Il est composé d’une soixantaine d’hommes et fait partie de la compagnie depuis son origine. Les tabliers de coton brodé, caractéristique des uniformes de second empire, arborent à Thy-le-Château 4 cocardes identiques pour chaque soldat depuis 1960. La masse, (communément appelée picot), est brandie fièrement par le sergent sapeur et celle-ci appartient à la compagnie. Quant à la bèche utilisée par le 1er sapeur, elle fut forgée par Monsieur Hubert Demonté.

Le Tambour-Major et la batterie

Le Tambour major et la batterie

Le Tambour major et la batterie

Le tambour-major accompagné de son porte chapeau précèdent la batterie composée de 2 fifres et de 8 tambours. Le dimanche de Saints Pierre et Paul, celle-ci est suivie par la fanfare. Le rôle du tambour-major est de marquer la cadence et d’indiquer au 1er fifre quand il désire changer de marche. C’est également lui qui décide des différents pas à adopter par la compagnie (pas ordinaire, pas accéléré, pas de route, pas de charge). Le tambour situé directement à gauche du 1er fifre est le premier tambour. C’est lui qui, en accord avec le 1er fifre, décide de la marche à jouer.

Le(s) Major(s) à cheval

Les Majors à cheval

Les Majors à cheval

Le rôle des majors à cheval est de donner les ordres lors des décharges officielles du dimanche de Saints Pierre et Paul.

L’Officier Porte-Drapeau

L’officier Porte Drapeau

L’officier Porte Drapeau

Son rôle consiste à porter le drapeau de la compagnie.

Les Grenadiers

Les Grenadiers

Les Grenadiers

Le peloton des grenadiers, précédé de son capitaine, de sa cantinière et de son porte-chapeau, existe également depuis l’origine de la marche. Il se compose d’une trentaine de soldats.

Les Voltigeurs

Les Voltigeurs

Les Voltigeurs

C’est en 1980 que quelques marcheurs ont décidé de quitter le peloton des zouaves, qu’ils jugeaient déjà sans doute trop imposant, pour recréer un peloton de voltigeurs tromblons. On trouve notamment à l’origine du peloton : CANIVET Jacques, COPET Claude, DEFORGE Yvon, DELMARCHE Philippe, EVRARD Jean-Louis, FROMONT Fernand, GOOSSENS Edouard, HAQUENNE Eric, LEGROS Christian, LEGROS Daniel, LEGROS Yves, STRICELLE Jean-Marc et Bernard ROUIRE De ces 13, seuls 3 ont résisté aux tempêtes, Yvon DEFORGE, Eric HAQUENNE et Philippe DELMARCHE,

Ils sont souvent remarqués pour leurs brillantes salves d’hulots. Ce peloton a, par le passé, été invité à participer à de nombreuses processions ou manifestations. A l’heure actuelle, il participe encore chaque année à la marche St Roch de Chastrès  depuis plus de trente ans.

Ce groupe de 13 personnes s’est agrandi au fil des années pour en arriver actuellement à un nombre limité de 50 hommes. Le peloton est précédé de son capitaine et de sa cantinière.

Les Artilleurs

Les Artilleurs

Les Artilleurs

Il s’agit là du peloton le plus récent de la compagnie. Il fut créé en 2001. Le costume se caractérise par un pantalon de couleur rouge. Ce peloton est également précédé de son capitaine, de sa cantinière et de sa vivandière.